top of page

Comment bien choisir le système de recyclage d’eau pour votre station de lavage?

En tant que gérant de station de lavage, nous savons qu’il est nécessaire pour vous de faire les meilleurs choix en matière d’investissement pour votre station. Installer un système de recyclage d’eau dans votre station de lavage vous permettra de réaliser des économies sur le long terme et d’avoir un impact positif au niveau environnemental

Pour vous permettre de choisir le système le plus adapté au besoin de votre station, nous vous invitons à prendre quelques minutes pour faire le point.  

  • Quels sont les différents facteurs qui vont orienter votre choix?

  • Quel type de traitement est le plus adapté à vos besoins? 

Découvrez les réponses à vos interrogations !


Quels sont les facteurs à prendre en compte pour choisir votre système de recyclage d’eau de lavage? 


Avant de commander votre système, assurez-vous d’analyser les différents facteurs qui guideront votre choix vers le système parfaitement adapté à votre station. Du type de véhicules traités à l’espace disponible sur votre terrain, faisons le point !


Le type de station de lavage que vous possédez (automobile, poids lourds) 

Un des facteurs déterminant est bien sûr le type de véhicules que vous accueillez dans votre station de lavage. 

Qu’il s’agisse de véhicules légers ou de poids-lourds cela aura un impact sur le type de recycleur d’eau pour votre station. En effet, vous devrez choisir un système adapté à la consommation d’eau associée et le type de contaminants à traiter. 


Dans le cadre d’une station de lavage automobile classique on peut noter les caractéristiques suivantes :


Consommation d'Eau

  • Consommation d'eau faible par lavage.

  • Volume de lavage quotidien importants

Contaminants à filtrer 

  • Hydrocarbures

  • Métaux lourds

  • Déchets végétaux

  • Poussières

  • Savon

  • Huile

Quant aux stations de lavage de poids lourds, les caractéristiques sont différentes : 


Consommation d'Eau

  • Quantités d'eau plus importantes pour un lavage efficace. 

  • Normes élevées en matière de nettoyage

Contaminants à filtrer 

  • Hydrocarbures

  • Métaux lourds

  • Déchets végétaux 

  • Poussières

  • Savon 

  • Huiles

  • Composants chimiques spécifique(en fonction du type de cargaisons)


système recyclage eau station de lavage poids lourds


Votre consommation d’eau 

Le volume d’eau que vous consommez annuellement va également déterminer vers quel type de module de recyclage vous tourner. Chaque système a une capacité de recyclage spécifique. L’enjeu est donc pour vous de réduire au maximum les risques de dysfonctionnements en choisissant le parfait système. 


Comment déterminer mon volume de consommation d’eau? 

Consommation d’eau annuelle

Catégorie de consommation d’eau

Recycleur adapté 

< 2000m3/an

Petite

Compact

Entre 2000m3 et 5000m3/an

Moyenne 

Compact

> 5000m3/an

Grande

Dimensionnement Spécifique


Pour une « petite » à « moyenne » consommation d’eau, nous vous recommandons des systèmes de recyclage compacts, adaptés aux véhicules légers. Pour les grands volumes d’eau à recycler, nous préconisons l’installation de systèmes de grande envergure. Cela permettra notamment d’adapter le module à la taille des installations.


Quels sont les risques si mon système de recyclage d’eau n’est pas adapté? 

En cas de sous-dimensionnement 

Si vous optez pour un système de recyclage d'eau sous-dimensionné par rapport à votre consommation d’eau, vous vous exposez à des problèmes des dysfonctionnements fréquents : panne des systèmes, eau recyclée de mauvaise qualité et inutilisable, une usure de vos équipements. Autant de désagréments qui représentent également des investissements importants en termes de maintenance

En cas de sur-dimensionnement  

Dans le cas inverse, si vous investissez dans un système conçu pour des volumes d’eau à traiter beaucoup plus importants, vous devrez assumer des coûts importants et en partie inutiles à l’achat et sur le long terme. Un système surdimensionné est synonyme d’installation onéreuse et d’entretien plus fréquent. 


Par ailleurs, si votre recycleur n’est pas adapté, il peut avoir un impact environnemental négatif. Un comble pour une telle initiative ! Par exemple,  si on utilise un système surdimensionné, celui-ci pourra consommer plus d'énergie qu'il n'est nécessaire, ce qui augmentera mécaniquement l’empreinte carbone associée à son utilisation.


La taille et la configuration de votre station 

La surface disponible dans votre station fait également partie de l’équation quand il s’agit de choisir son système de recyclage d’eau de lavage. 

La plupart du temps, en investissant dans un recycleur il est nécessaire d’installer sur votre exploitation :  

  • Une cuve de décantation : pour pouvoir séparer les polluants de l’eau à recycler

  • Une cuve de stockage pour l’eau traitée

Pour certains systèmes il faut même prévoir de la place pour un local technique supplémentaire pour assurer la maintenance du système. 

Si vous disposez d’un espace limité, il est judicieux de vous tourner vers les solutions compactes, de type conteneur. Un de leur avantage est qu’ils nécessitent peu de travaux de génie civil et des démarches de permis de construire peu contraignantes. 

C’est le cas de notre système Thétis


Le niveau de maintenance nécessaire

  • Combien de temps dure l’entretien quotidien du système de recyclage? 

  • La maintenance peut-elle être effectuée par mes équipes ou dois-je faire systématiquement appel à mon fournisseur? 

  • Le système de recyclage peut-il être piloté à distance

  • A quelle fréquence dois-je commander des consommables (filtres, composants dépolluant…) ?

  • Dois-je arrêter mon activité en cas de maintenance sur le système? 

En répondant à ces questions, vous serez en mesure d’évaluer le niveau de maintenance nécessaire pour votre système et celui qui s’inscrit dans votre projet de croissance. 

En effet, chaque réponse est différente d’un système à l’autre. L’enjeu est de choisir un système de traitement ayant un impact limité sur votre organisation quotidienne et celle de vos équipes.

Degré d’automatisation

Degré d’impact sur l’organisation quotidienne 

Coût de la maintenance 

Système de traitement automatisé

Faible - Autodiagnostic, accès aux données en temps réel, pilotage à distance, contrôle annuel par le fournisseur.

Faible (principalement achat de consommables)

Système semi-automatisé

Moyen - Maintenance préventive nécessaire 

Modéré

Système complexe

Fort - Nécessite l’intervention de techniciens homologués pour la maintenance, mobilisation du personnel sur la station importante

Important







Le prix du système et les solutions de financement

Vous vous en doutez, le coût d’acquisition joue un rôle central dans votre prise de décision. L’investissement dans un système de recyclage d’eau de lavage n’est pas à prendre à la légère. Représentant des dizaines milliers d’euros voire des centaines de milliers d’euros, il est primordial d’étudier les modes de financements possibles et les plus pertinents pour votre entreprise. 

  • Avez-vous la possibilité de bénéficier d’un prêt bancaire ? 

  • Votre projet de recyclage peut-il être éligible à une subvention publique

  • En combien de temps vais-je rentabiliser mon investissement ?


Le poids des coûts dans votre investissement

Pour évaluer le prix, le coût et le retour sur investissement espéré de votre système de traitement et de recyclage d’eau, nous vous conseillons d’effectuer une simulation auprès d'experts. Ils sauront notamment déterminer les frais d’installation, de maintenance, le niveau de rentabilité de votre système. 

De plus, ne négligez pas la possibilité de faire prendre en charge toute ou partie de votre installation par le biais d’aides publiques


Zoom sur les subventions pour votre système de recyclage d’eau de lavage

De plus en plus d’agences de l’eau subventionnent les systèmes de recyclage d'eau en accords avec les grands défis environnementaux auxquels les professionnels et les pouvoirs publics font face : 

  • Transition écologique de l’industrie

  • Préservation de la faune et la flore locale

  • L’arrêt des comportements nocifs pour l’environnement (nettoyage de véhicules par les particuliers…) 

  • Préservation de l’eau en période de sécheresse

Qu’il s’agisse de prêts ou de subventions, ces aides sont une réelle aubaine pour la rentabilité de votre investissement. En limitant votre apport de trésorerie, vous pourrez non seulement dégager un ROI plus rapidement, mais également investir dans de nouvelles pratiques pour augmenter la rentabilité de votre station de lavage auto au quotidien. 

Les subventions vous permettent également d’investir directement dans le système le plus performant et le plus durable du marché



Quels sont les différents types de systèmes de recyclage d’eau de lavage?


Tous les systèmes de recyclage d’eau de station de lavage présents sur le marché sont différents. Si la plupart disposent d’un processus de décantation similaire, leur capacité à fournir une eau recyclée qualitative va les différencier. Ces points varient notamment selon la nature du traitement de l’eau : physico-chimique ou bactériologique.

Faisons le point sur les caractéristiques de chaque type de traitement de l’eau. 


Le recyclage de l’eau avec un traitement physico-chimique

Le traitement physico-chimique est le procédé qui vous permettra d’obtenir une eau recyclée de haute qualité que vous pourrez par la suite utiliser sur l’ensemble de vos équipements. Cela comprend notamment l’utilisation sur les équipements à haute pression!

L’alliance d’un procédé de séparation des polluants présents dans l’eau par décantation active, flottation et filtration et d’une désinfection par UV et chlore garantit un recyclage de 70% des eaux usées en moyenne. 


Les avantages du traitement physico-chimique de vos eaux de lavage

Les modules de recyclage d’eau de lavage équipés de système de traitement d’eau physico-chimique ont l’avantage de produire une eau qualitative et sans odeur. C’est un élément essentiel à prendre en compte lorsque vous choisissez votre recycleur. 

En vous assurant de pouvoir réutiliser la quasi-intégralité de votre eau de lavage, et ce, sans contraintes, vous augmentez mécaniquement vos économies sur le long terme. 


Par ailleurs, ce type de traitement est particulièrement fiable au vu de sa capacité à filtrer une large gamme de polluants (dont des métaux lourds). La durée de traitement est rapide et permet une réutilisation d’eau immédiatement à la suite de la phase de désinfection. 


Les différences entre le traitement physico-chimique et bactériologique


Les traitements bactériologiques reposent sur l’utilisation de micro-organismes pour assainir les eaux de lavage. Les micro-organismes peuvent être d’origine naturelle ou génétiquement modifiée. Ainsi, aucun composant chimique n’est utilisé pour le filtre et la désinfection des eaux. Cependant, ce type de solution présente de nombreuses différences avec les traitements physico-chimiques. 


Voici un aperçu de ces différences : 


Type de Système

Physico-chimique

Bactériologique

Qualité d’eau

Qualité d'eau recyclée optimale


Qualité d’eau variable en fonction de la qualité de l’eau entrante (si présence de polluants non-organiques)

Contaminants traités

Large gamme dont métaux lourds

Uniquement les composants organiques 

Spectre plus large en cas d’utilisation de bactéries de synthèse (génétiquement modifiées)

Utilisation sur équipement haute pression

Utilisation possible et sans dangers si process de désinfection robuste

Non recommandé sur la haute pression (car risque de développement de bactéries nocives dans les cuves et risque de contact avec l’usager)


Risque de contamination

Faible : procédé de désinfection chimique 

Élevé : en cas de vidange sauvage. Si déséquilibre bactériologique, traitement inefficace  

Taille de cuve d’eau

Réduite : nécessite peu de travaux de génie civil

Importante : réservoirs de grande taille pour la décantation et la culture des micro organismes

Durée processus recyclage

Rapide - aucun temps de stockage d’eau nécessaire

Variable en fonction du temps de décomposition des substances par les bactéries 

Possibilité de subvention par Agence de l’eau

Subventionnable par Agence de l’eau (sous conditions)

Non finançable en cas d’utilisation de filtre à sable ou filtre à contre lavage libérant une eau concentrée en polluants dans les réseaux d’assainissement

  

Kommentare


bottom of page